L'équipe du Rapport sur le développement humain

La mission du Bureau du Rapport sur le développement humain est de faire progresser le développement humain. L'objectif est de contribuer à l'expansion des opportunités, des choix et de la liberté. Le Bureau œuvre à l'accomplissement de cet objectif en promouvant de nouvelles idées innovatrices, en plaidant en faveur de changements pratiques des politiques publiques et en remettant en question de manière constructive les politiques et les approches qui entravent le développement humain. Le Bureau collabore avec d'autres entités pour mettre en œuvre les changements à travers la publication de rapports et la recherche, l'analyse et la présentation des données, et également à travers l'appui apporté au travail d'analyse nationale et régionale et au travail de sensibilisation et de mobilisation.

Le Bureau du Rapport sur le développement humain est appuyé par un Comité consultatif qui fournit des conseils stratégiques à l’équipe chargée de préparer les Rapports sur le développement humain pour 2012 et 2013.

Spécialiste des politiques
Research and Statistics

Amie Gaye est spécialiste des politiques en matière de statistiques. Avant de rejoindre ce bureau en mai 2006, elle a travaillé au département des statistiques centrales de Gambie pendant 20 ans. De 2000 à 2003, elle était responsable de la mobilisation en faveur des politiques à suivre et conseillère parité pour Action Aid The Gambia, soutenant des initiatives transfrontalières en Guinée-Bissau et au Sénégal. Elle a aussi lancé le projet vidéo communauté participative et la formation d’un groupe de défense des pauvres, dont l’objectif est de promouvoir la budgétisation participative et la participation d’organisations communautaires dans les processus de planification national. Titulaire d’un diplôme en statistiques de l’Université du Ghana, elle a également obtenu une maîtrise en recherche appliquée à la population de l’Université d’Exeter, au Royaume-Uni.

Spécialiste de la recherche
Research and Statistics

Astra Bonini est spécialiste de la recherche au Bureau du Rapport sur ​​le développement humain. Elle possède une vaste expérience de recherche en économie politique des inégalités globales et en développement international, en gouvernance pour la provision de biens publics, et en développement dans les économies basées sur les ressources naturelles. Sa recherche s'appuie sur sa formation en sociologie historique comparative et dans le monde. Plus récemment, elle a été chercheur postdoctoral au Comité sur la pensée mondiale à l'Université de Columbia. Astra a enseigné à l'Université de Columbia et l'Université Johns Hopkins et a travaillé pour le groupe du PNUD pour l'énergie durable, le PNUD en Mongolie, et la Division de statistique des Nations Unies. Astra a obtenu un doctorat en sociologie de l'Université Johns Hopkins et une maîtrise en affaires internationales de l'Université de Columbia.

Adjointe administrative
Communications and Publishing

Avant de rejoindre le PNUD, Bota a travaillé pour les Publications des Nations Unies. Elle a également collaboré à un projet du PNUD sur la « Protection de la diversité biologique agricole in situ dans les régions montagneuses du Kazakhstan » et au Centre de Recherche analytique et de Marketing auprès du Ministère de la Planification économique et budgétaire du Kazakhstan.

Elle est titulaire de Masters d’Administration, de Finance et de Comptabilité publiques de l’Université d’Etat de New York, à Albany et en Administration publique de l’Institut de Gestion, d’Economie et de Recherche stratégique du Kazakhstan. Elle a également reçu un Diplôme en Relations économiques internationales de K.A Yasawi International Kazakh-Turkish University, au Kazakhstan.

Gestionnaire des communications en-ligne
Communications and Publishing

Eleonore Fournier-Tombs gère les technologies de l’information et des communications au Bureau du Rapport sur le développement humain. Avant de se joindre au PNUD, elle a travaillé pour Développement et Paix et UNICEF à Montréal, et tout recemment pour le Bureau des Nations Unies pour les technologies de l’information et des communications, au sein duquel elle a développé une plate-forme pour suivre les engagements de haut-niveau aux objectifs de développement du millénaire, et a été membre de l’équipe des TIC pour la Conférence Rio + 20 sur le développement durable au Brésil. Elle détient un baccalauréat en sciences politiques et histoire de l’Université McGill à Montréal, et une maîtrise en développement durable, avec distinction, de l'École des études orientales et africaines de Londres. Eleonore vient de compléter une maîtrise à la Faculté de l’information et le Knowledge Media Design Institute de l’Université de Toronto, où elle s’est intéressée tout particulièrement aux données ouvertes et aux TIC pour le développement.

Deputy Director and Head of the NHDR Unit
National Human Development Reports

Avant de se joindre au PNUD, Eva a travaillé au Centre de recherche Innocenti de l'UNICEF à Florence, où, en tant que chef de l'unité de recherche sur les tendances sociales et économiques et politiques, elle a dirigé deux rapports, le ocial Monitor et le Report Cards on child wellbeing, qui ont fait l'actualité mondiale. Elle a aussi coordonné le Centre de recherche sur l'enfance et les migrations. Ses débuts chez l'UNICEF inclus les rôles de conseillère régionale de la politique sociale pour l'Asie de l'Est et du Pacifique au Bureau régional ainsi que la direction de la première équipe inter-régionale pour l'examen CCA / UNDAF (en Asie) et la politique sociale. Elle a aussi été conseillère à New York portant sur l'engagement d'UNICEF dans les stratégies de réduction de la pauvreté, où elle a contribué à la politique de nombreuses publications.

Eva est originaire du Danemark et a un diplôme d'études supérieures en macro-économie de l'Université de Copenhague. Avant de se joindre à l'UNICEF en 1985, elle a travaillé pour la DANIDA et le Ministère des affaires économiques au Danemark.

Assistante opérations
Operations

Fe Juarez est l’assistante opérations de ce bureau depuis novembre 2005. Avant d’occuper ce poste, elle était associée au programme du Fonds d'équipement des Nations Unies pendant cinq ans et assistante programme / administrative de la Division pour le développement durable et l’élimination de la pauvreté du Bureau des politiques de développement pendant deux ans. Elle a également travaillé dans l’administration des bureaux et des ressources humaines pour le compte de sociétés privées aux Philippines. Elle est titulaire d’un baccalauréat dans l’administration des bureaux de l’Université polytechnique des Philippines.

Responsable de l'équipe
National Human Development Reports

Avant de se joindre au bureau, Jon a passé 7 ans à l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), où il a mené le projet global pour mesurer le progrès des sociétés, un précurseur de la Commission Stiglitz-Sen-Fitoussi sur la Mesure de la Performance Économique et du Progrès Social. Avant de se joindre à l’OCDE, il a travaillé pour le Bureau des statistiques de l’Australie, où il a été architecte en chef et auteur des deux premiers volumes de « Mesures du progrès Australien », qui a obtenu un prix national en 2003. Citoyen australien et britannique, Jon a parlé dans plus de 40 pays à propos de l’utilisation d’indicateurs et de mesures de développement et de progrès.

Diplômé en mathématiques de l’Université Durham au Royaume-Uni, il détient aussi des maîtrises en statistiques de l’Université de Londres et en administration des services publics à l’Australia and New Zealand School of Government.

Spécialiste des politiques
Research and Statistics

José est chargé de recherche principal de l’Equipe de recherche pour le Rapport sur le Développement humain. Il a une expérience considérable de la recherche dans les domaines du commerce international et de la macroéconomie ouverte. Avant de rejoindre le PNUD, il occupait le poste de directeur adjoint de la Recherche à la Banque andine de développement. Il a aussi assuré les fonctions d’économiste en chef de la Chambre de commerce et d’industrie américano-vénézuélienne et de consultant auprès du Ministère des finances du Venezuela, de la Banque centrale du Venezuela et d’organisations internationales comme la Banque mondiale. En outre, il a été enseignant à l’Université centrale du Venezuela, dans le domaine de la Macroéconomie.

José est titulaire d’un Doctorat d’Economie de l’Université du Maryland.

Directeur
Directorate

Khalid Malik (Pakistan) est un économiste du développement avec une grande expérience en direction, recherche et plaidoyer. Formé dans les universités d’Oxford, Cambridge, Essex et du Pendjab, il a occupé de nombreux postes importants de haute direction aux Nations Unies. Il a joué un rôle essentiel dans la réforme de l’ONU et a travaillé en étroite collaboration avec les partenaires du développement et au sein d’organes intergouvernementaux de l’ONU.

M. Malik a fait une carrière longue et reconnue au sein des Nations Unies. Il a été nommé Directeur du rapport sur le Développement humain du PNUD en juin 2011. Auparavant il a occupé les postes de Conseiller spécial sur les Nouveaux Partenariats du Développement (2010-2011), de Coordonnateur résident de l’ONU en Chine (2003-2010), de Directeur du Bureau de l’Evaluation (1997-2003) et de Représentant de l’ONU en Ouzbékistan (1993-1997). Auparavant il a travaillé comme économiste en chef et directeur de programme en Afrique, en Asie, dans la Caraïbe, et aux questions de Science et Technologie. Avant de rejoindre l’ONU, M. Malik a enseigné et dirigé la recherche à l’Institut pakistanais d’Economie du Développement (1975) et à Pembroke College, à Oxford (1974-75).

M. Malik a donné des conférences sur un grand nombre de sujets allant de la croissance de la Chine au changement climatique en passant par l’environnement et la sécurité mondiale au Club de Rome, au Forum de Boao (l’équivalent asiatique de Davos) et au sein d’autres forums prestigieux. Il a co-présidé le Forum international annuel de la Finance avec l’un des dirigeants chinois, Cheng Siwei, Vice-président du 10e Congrès du Peuple.

M. Malik a publié des articles sur un grand nombre de sujets. Il a coédité une étude des Leçons apprises sur les Situations de crise et post-conflit ( Lessons Learned in Crisis and Post-Conflict Situations) (2002) et les Moyens pour le Développement : Nouvelles solutions pour des problèmes anciens (Capacity for Development: New Solutions to Old Problems) (2002). Il était l’auteur principal du rapport du PNUD sur l’Efficacité du Développement en 2004. Son livre sur la Raison de la Croissance prolongée de la Chine (Why China Has Grown So Fast for So Long) doit sortir prochainement. M. Malik siège au Conseil consultatif du Centre d’Oxford sur les Etudes sur la Chine et a reçu un doctorat honoris causa de l’Université de Nanchang. En 2009, M. Malik était l’une des dix personnalités – et le seul étranger - à être honoré pour leurs contributions à la protection de l’environnement en Chine.

Adjoint exécutive
Operations

Travaillant au sein du PNUD depuis 1994, Mamaye Gebretsadik est responsable de tout le soutien administratif et financier pour la direction du Bureau du Rapport sur le développement humain. Auparavant, elle a occupé le poste d’assistante des programmes au sein de la Division pour la gestion, le développement et la bonne gouvernance faisant partie de l’Unité développement urbain du Bureau des politiques de développement. Elle a obtenu le diplôme de l’Association of Business Executives (ABE) du Royaume-Uni au Universal College de Nairobi, au Kenya, ainsi que le diplôme en comptabilité et secrétariat du Shimeles Habte College à Addis Ababa, en Éthiopie.

Associée au programme
National Human Development Reports

Mary Ann Mwangi a commencé sa carrière au PNUD en 1997 et aujourd’hui, elle gère les informations, finances et opérations de l’Unité des Rapports nationaux sur le développement humain, soutenant plus de 500 rapports de pays dans le monde. Elle est titulaire de diplômes en administration et gestion d’entreprise et d’un certificat en développement international de l’Université d’Oxford.

Responsable de l'équipe
Research and Statistics

Milorad S. Kovacevic est analyste statistique principal auprès de l'Équipe des statistiques. Avant de joindre l'équipe, il travaillât en tant que méthodologue pour Statistique Canada pendant plus de dix-sept années et fut chef de recherche sur les méthodes d'analyse de données pour la division de méthodologie durant les onze dernières. Il a également travaillé pour l'office statistique fédéral de la Yougoslavie et enseignât les statistiques à l'Université de Belgrade, Serbie, et à l'Université de l'Iowa, Iowa City, États-Unis.

Milorad tient un doctorat en statistiques de l'Université de Belgrade, une maîtrise en statistiques de l'Université de Zagreb, et un baccalauréat en mathématiques de l’Université de Belgrade.

Responsable des opérations
Operations

Sarantuya Mend dispose d’une vaste expérience dans la coordination de projets et de programmes de réduction de la pauvreté et d’égalité des sexes. Avant de rejoindre ce bureau en mars 2006, elle a travaillé pour le PNUD Mongolie en tant qu’administratrice de programmes nationaux, puis en tant que responsable des opérations. Elle a également occupé le poste de coordinatrice des rapports nationaux sur le développement humain, participant notamment à l’élaboration des rapports nationaux de la Mongolie entre 2000 et 2004. Outre son expérience au PNUD, elle a travaillé en collaboration avec l’UNIFEM CIS sur l’élaboration des documents de stratégies de réduction de la pauvreté (DSRP) et des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Elle a également été membre du gouvernement mongol au ministère de la politique démographique et du travail.

Elle est titulaire d’une licence en planification urbaine de l’université de gestion de l’État de Moscou et d’une maîtrise en gestion publique de l’université de l’État mongol.