2.2. Production

Le schéma 1 dresse la liste des étapes nécessaires pour l’élaboration et la publication d’un Rapport de développement humain national ou régional. Afin de faciliter la présentation et la compréhension, les étapes de ce module sont séparées des étapes dans les modules de recherche et d'analyse . Dans la pratique, cependant, alors que les modules de recherche et d'analyse sont principalement concernés par les données, les informations et le contenu analytique d'un RDH et que ce module est davantage axé sur la présentation et la structure, les avis et les consultations qui imprègnent ce module signifient que la recherche et l'analyse continueront d'être des éléments importants.

1. Identifier le public ciblé

Déterminer le public ciblé par le RDH - les groupes pour lesquels sont dirigés les messages du RDH - par voie de consultations parmi les principaux acteurs et partenaires . Le public ciblé devrait englober les responsables des politiques gouvernementales, les organismes de développement donateurs, des éducateurs et des experts universitaires en matière de développement, les acteurs du secteur privé ayant des liens privilégiés avec le thème du rapport, les représentants du peuple dans les segments de la population touchés par les problèmes et les questions liés à ce thème, les principaux membres d'organisations non gouvernementales concernées et des représentants de la société civile, des groupes de jeunes et des organisations de femmes, etc. Il est important de concevoir des messages dans le rapport de manière à communiquer directement avec le public ciblé. En outre, il faut rechercher la contribution du public ciblé au cours du processus d’élaboration. Parce que le public ciblé deviendra également l'un des axes de la stratégie de plaidoyer et de suivi de l'impact et de l'évaluation après le lancement du RDH, la participation de celui-ci peut aider à promouvoir la réussite du plaidoyer. Enfin, il faut annoncer les membres du public ciblé publiquement dès le début du processus dans le cadre du plaidoyer.

2. Esquisser les grande lignes du rapport

Établir les grandes lignes du rapport peut impliquer des rencontres entre l'équipe du RDH et d'autres acteurs et parties prenantes pour discuter des moyens de renforcer et d'élargir la note conceptuelle et le document de projet , et d’élaborer dans le détail les grandes lignes des chapitres, notamment une proposition de structure, les principales rubriques et une longueur attendue. Il faut partager les résultats avec les équipes de travail comme un outil de plaidoyer et pour solliciter des commentaires.

Préparer une première version préliminaire complète

Élaborer les chapitres préliminaires. Les chapitres préliminaires doivent respecter les points suivants:

  • Définir clairement le thème, le but et l'objectif du rapport.
  • Décrire les conditions locales, y compris le contexte économique, les caractéristiques de la population (le contexte social, les minorités, les questions de genre, les conflits, la santé, l'éducation, les moyens de subsistance), les problèmes de ressources, l'environnement, les relations extérieures etc.
  • Apporter une analyse claire du développement humain dans la région ou le pays concernés. Cela pourrait inclure un aperçu des aspects théoriques du développement humain et le contexte national ou régional. Enquêter sur les causes profondes des entraves au développement humain. Suivre les écarts de développement et leur impact sur les groupes de populations, en particulier les plus vulnérables. Incorporer une analyse mettant en évidence les progrès réalisés dans le développement humain.
  • Examiner le thème du rapport. Mettre en place un cadre conceptuel solide pour l'examen du thème du rapport à travers le prisme du développement humain. Cela pourrait inclure une description des liens de ce thème avec le développement humain, les priorités nationales ou régionales de développement, les politiques de développement actuelles et passées et, si possible, d'autres domaines de développement tels que le développement socio-économique, le développement de l'éducation, le développement politique, l'égalité des sexes, la santé et ainsi de suite. Présenter des indicateurs nationaux ou régionaux de développement mis à jour, notamment l'indice de développement humain (Indice de développement humain [1,158 KB] ). L'analyse de ces indicateurs devrait avoir une place prépondérante mais indépendante dans le rapport, elle devrait également faire partie intégrante de la présentation du thème et les questions connexes. Enfin, il faut iscuter de la méthode de calcul des principaux indicateurs et noter toutes les données ou les difficultés conceptuelles.
  • Identifier les problèmes et les questions (facteurs historiques et dimensions spatiales qui peuvent être pertinents pour élucider le thème, ainsi que les impacts sur l'économie et la société, la santé, la gouvernance, le genre, la gestion des risques etc.). Décrire les problèmes rencontrés par les personnes à l'intérieur du pays ou de la région et qui sont régulièrement en prise avec le thème et les questions à l'étude. Examiner les problèmes et les questions connexes qui peuvent d'ailleurs ajouter un aperçu de la situation locale.
  • Mettre l’accent sur l'analyse des politiques gouvernementales passées et actuelles dans le domaine du thème. Grâce à des entretiens, des enquêtes, des sondages, des études de perception, des groupes de discussion et autres. Rassembler les voix d'un large éventail de personnes, y compris les personnes dans des segments de population touchés négativement par les politiques actuelles ou par l'absence de politiques claires dans le domaine du thème ainsi que les populations pouvant être affectées positivement par des réformes dans ces politiques. (Voir ci-dessous, sous la section «Remettre le texte au concepteur »). Articuler, disséquer et de diagnostiquer les approches viables de politiques alternatives et des solutions. Inclure tous les points de vue motivés, pouvant contraster avec les opinions largement répandues. Cela peut ajouter du poids et de la crédibilité à l'analyse et peut conduire à des innovations dans la pensée.
  • Mentionner les lacunes de la recherche qui méritent une étude plus approfondie. Dans de nombreux cas, cela peut être de la responsabilité de l'équipe d'entreprendre des recherches pour combler les lacunes, ou de présenter une structure analytique mettant en évidence les lacunes et de démontrer ainsi la nature critique des lacunes.

Les chapitres préliminaires doivent posséder les caractéristiques suivantes:

  • Être pertinents et facilement accessibles au public ciblé.
  • Faire preuve d’une progression dans la présentation des données et des analyses au sein et parmi les chapitres : le flux des arguments peut aller du plus général au plus spécifique, ou il pourrait élargir progressivement la couverture des aspects du thème et les enjeux; dans tous les cas, la progression doit être claire et facile à suivre.
  • Atteindre un équilibre entre la présentation de l'information factuelle, la description et l'analyse; une variété d’encadrés, des graphiques, des tableaux statistiques, des photos, etc. devraient venir compléter et clarifier le texte principal et mettre ainsi l'analyse en relief. (Voir ci-dessous pour en savoir plus sur la présentation).

Développer les conclusions du rapport au sein du récit. Les conclusions devraient être examinées et réexaminées régulièrement par l'équipe et les parties prenantes lors de la production des différentes versions préliminaires du rapport.

Identifier des recommandations bien documentées et motivées. Situer les analyses, conclusions et recommandations dans le contexte des plans et politiques de développement passés et actuels d’un pays ou d'une région. Accompagner les recommandations de propositions de stratégies de mise en œuvre et plans d'action complets. Proposer des institutions, des règles, des procédures et des normes pour soutenir le processus de mise en œuvre.