Les dimensions de l’IDH sont-elles pondérées de manière égale ?

L’IDH attribue une pondération égale aux indices des trois dimensions et les deux sous-indices pour l’éducation sont aussi pondérés de manière égale. Le choix des pondérations est basé sur un jugement normatif selon lequel les trois dimensions sont également importantes. La recherche qui corrobore cette approche par une justification statistique comprend les travaux de Noorkbakhsh (1998) et de Decanq et Lugo (2009). L’IDH dispose de gammes plus équitables quant aux variations des indices de dimension que le précédent IDH (antérieur à 2010), faisant de cette pondération effective un système plus équitable que par le passé.