L'IDH ajusté aux inégalités (IDHI)

La prise en compte de l’inégalité dans chaque dimension de l’IDH répond à un objectif énoncé pour la première fois dans le Rapport sur le développement de 1990. L’IDH ajusté aux inégalités (IDHI) est une mesure du développement humain des individus dans une société qui tient compte des inégalités. Sous condition d’égalité parfaite, l’IDH et l’IDHI sont égaux. L’IDH d’une personne « moyenne » dans une société est inférieur à l’IDH global lorsqu’il y a une inégalité dans la distribution de la santé, de l’éducation et du revenu ; plus l’IDHI est bas (et plus sa différence avec l’IDH est grande), plus l’inégalité est forte. Nous appliquons cette mesure à 132 pays.

Les pays ayant un développement humain moindre tendent à avoir de plus fortes inégalités dans un plus grand nombre de dimensions − et de ce fait des déficits plus importants en développement humain.