L'IDH ajusté aux inégalités (IDHI)

Télécharger les dernières données de l’indice de développement humain ajusté aux inégalités

Afficher les questions fréquemment posées sur l’IDHI

Liste des enquêtes utilisées pour l’estimation de l’IDHI 2014

L’IDHI conjugue les acquis moyens d’un pays en matière de santé, d’éducation et de revenu et la façon dont ces acquis sont répartis entre sa population en « réduisant » la valeur moyenne de chaque dimension en fonction de son niveau d’inégalité. Ainsi, l’IDHI est un niveau moyen de développement humain sensible à la répartition. Deux pays ayant une répartition différente de leurs réalisations peuvent néanmoins avoir la même valeur moyenne d’IDH. En cas d’égalité totale, l’IDHI est égal à l’IDH, mais il recule par rapport à l’IDH à mesure que l’inégalité augmente.

La différence entre l’IDHI et l’IDH correspond au coût de l’inégalité du développement humain, que l’on appelle aussi la perte de développement humain due à l’inégalité. L’IDHI établit un lien direct aux inégalités dans les dimensions ; il peut éclairer les politiques en faveur de la réduction des inégalités, et il débouche sur une meilleure appréciation des inégalités dans la population et de leur contribution au coût global du développement humain.

Une mesure récente de l’inégalité dans l’IDH, le coefficient de l’inégalité humaine, est calculée comme étant l’inégalité moyenne entre les trois dimensions. Pour obtenir un complément d’information sur la méthode de calcul, voir la Fiche technique.

L’IDHI est calculé pour 151 pays.