L'Indice d'inégalités de genre (IIG)

Télécharger les dernières données sur l'indice d'inégalité de genre

Afficher les questions fréquemment posées sur l'IIG

L'inégalité de genre reste un obstacle majeur au développement humain. Depuis 1990, les filles et les femmes ont réalisé des progrès considérables, sans pour autant atteindre l'égalité des sexes. Les handicaps auxquels elles sont confrontées constituent une source majeure d'inégalité. Or, trop souvent, les femmes et les filles sont discriminées dans les domaines de la santé et de l'éducation, de la représentation politique, sur le marché du travail, etc — avec des répercussions négatives pour le développement de leurs capacités et leur liberté de choix. L'IIG mesure les inégalités de genre dans trois aspects importants du développement humain— la santé reproductive mesurée par le taux de mortalité maternelle et le taux de fertilité des adolescentes ; l'autonomisation, mesurée par la part de sièges parlementaires occupés par des femmes et la part de femmes et d'hommes adultes âgés de 25 ans et plus ayant atteint au moins un niveau d'éducation secondaire ; et le statut économique exprimé en participation au marché du travail et mesuré par le taux d'activité de la population active chez les femmes et les hommes âgés de 15 ans et plus. L'IIG offre un nouvel éclairage sur la situation des femmes dans plus de 150 pays. Il donne un aperçu des écarts entre les sexes dans des domaines majeurs du développement humain. Les indicateurs du composant mettent en lumière des domaines nécessitant une intervention politique cruciale et stimulent la réflexion proactive et les politiques publiques pour surmonter les handicaps des femmes.

L'IIG est conçu sur le même modèle que l'IDH et l'IDHI— pour mieux révéler les différences de répartition en termes de réalisations entre les femmes et les hommes. Il mesure les coûts de l'inégalité de genre en termes de développement. Cela signifie que plus la valeur de l'IIG est élevée, plus les disparités entre les femmes et les hommes sont importantes. Les valeurs de l'IIG varient considérablement entre les pays, passant de 2,1 pour cent à 73,3 pour cent.

Les pays présentant une inégalité de genre élevée présentent également une répartition plus inégale du développement humain.

Pour obtenir plus d'informations sur le calcul de l'IIG, consulter la Fiche technique.