Qu’est-ce qu’un indicateur « ventilé » ? Et pour quels pays a-t-on utilisé ces statistiques Ventilées?

Quand un indicateur est manquant, le BRDH fait une estimation de la valeur manquante en utilisant une source de remplacement ou une analyse en coupe transversale. Ces valeurs estimées, ainsi que la méthode et le modèle utilisés, sont en premier lieu communiqués au pays en question avant de l’utiliser pour le calcul de l’IDH. Les années de scolarisation moyenne (MYS) pour Andorre et le Liechtenstein sont basées sur la MYS de pays voisins comme l’Espagne et la Suisse respectivement. Pour 16 pays, la MYS a été estimée à partir d’études sur les ménages représentatives au niveau national – l’Enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS) de l’UNICEF, l’Enquête démographique et de Santé (EDS) et la Base de Données internationale sur la Répartition des Revenus (International Income Distribution Database) de la Banque mondiale. Pour 13 pays – Antigua et Barbuda. Cap-Vert. Dominique, Guinée, Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et les Îles Salomon – les années moyennes de ont été estimées à partir d’une analyse en coupe transversale. Les années de scolarisation escomptées ont été estimées par une analyse en coupe transversale pour neuf pays : Côte d’Ivoire Haïti, Libéria, Micronésie (Etats fédéraux de), Papouasie-Nouvelle Guinée, Sierra Leone, Afrique du Sud, Soudan et Turkménistan.