Quelle est la raison qui justifie la valeur minimale pour les indicateurs ?

En général, les valeurs minimales sont basées sur les valeurs dont une société a besoin pour survivre dans le temps. Ceci est basé sur les données historiques (Maddison, 2010 et Riley, 2005) qui indiquent 20 ans comme valeur minimale. Si une société ou un sous-groupe dans la société avait une espérance de vie inférieure à l’âge de reproduction typique, cette société disparaîtrait. Des valeurs plus basses ont été observées pendant certaines crises, telles que le génocide au Rwanda, mais il s’agissait de cas exceptionnels qui n’ont pas duré.
Voir :
Maddison, A. 2010. Historical Statistics of World Economy: 1-2008 AD. Paris: Organization for
Economic Cooperation and Development.
Riley, J.C. 2005. Poverty and Life Expectancy. Cambridge, UK: Cambridge University Press. Noorkbakhsh (1998). The Human Development Index: Some Technical Issues and Alternative
Indices. Journal of International Development 10, 589-605.

Pour les deux indicateurs en matière d’éducation, le minimum est fixé à 0 puisque les sociétés peuvent subsister sans éducation formelle. Pour le revenu, il est fixé à $100 de RNB par
habitant, qui est inférieur à la valeur la plus faible obtenue par un pays dans l’histoire récente (le
Zimbabwe en 2008). Les valeurs minimales sont en général fixes. Si le RNB par habitant d’un pays chutait en dessous de 100 $, le minimum serait modifié en conséquence.