Rapport sur le développement humain 1993

La participation populaire

Le Rapport de 1993 examine combien de personnes participent aux événements et aux processus qui orientent leurs vies et de quelle manière elles y participent. La transition démocratique dans de nombreux pays en développement, l’effondrement de nombreux régimes socialistes et l’émergence à l’échelle mondiale d’organisations de peuples – ces événements sont loin d’être isolés, ils font en réalité tous partie d’un changement historique. La participation populaire s’impose au cœur de notre époque.

Le Rapport s’intéresse à trois grands moyens de participation populaire : des marchés orientés vers la personne, une gouvernance décentralisée et des organisations communautaires, en particulier des organisations non gouvernementales (ONG), et suggère des mesures politiques concrètes pour résoudre les problèmes liés au nombre croissant de sans emploi.

Le Rapport conclut que cela nécessite la mise en place de cinq piliers pour un ordre mondial axé sur la personne :

Un nouveau concept de sécurité : celle des gens ;
De nouvelles stratégies pour un développement humain durable ;
De nouveaux partenariats entre l’État et les marchés ;
De nouveaux modèles de gestion aux plans national et mondial ; et
De nouvelles formes de coopération internationale.

Participation