Rapport sur le développement humain 1997

Le développement humain au service de l’éradication de la pauvreté

L’éradication de la pauvreté partout dans le monde est bien plus qu’un impératif moral – c’est une possibilité pratique. Tel est le message le plus important du Rapport sur le développement humain de 1997. Le monde possède les ressources et le savoir-faire nécessaires pour créer un monde sans pauvreté en moins d’une génération.

Le Rapport n’est pas uniquement axé sur la pauvreté en termes de revenus, mais sur la pauvreté du point de vue du développement humain : la pauvreté est conçue comme un manque d’accès aux choix et aux opportunités qui permettent de mener une vie tolérable. Les stratégies proposées dans le Rapport vont au-delà de la redistribution des revenus – elles impliquent d’agir sur les aspects critiques que sont l’égalité des sexes, la croissance en faveur des pauvres, la mondialisation et la gouvernance démocratique du développement.

L’éradication de la pauvreté implique de :

Supprimer les obstacles qui limitent l’accès aux choix et aux opportunités permettant de mener une vie tolérable ;
Protéger les personnes des nouvelles pressions mondiales qui créent ou menacent d’accroître davantage la pauvreté ;
Permettre aux pauvres d’avoir des biens ;
Donner du pouvoir aux hommes et aux femmes pour leur permettre de prendre part aux décisions qui affectent leurs vies ;
Investir dans le développement humain – dans la santé et l’éducation ; et
Affirmer que l’éradication de la pauvreté absolue durant les premières décennies du 21e siècle est faisable et abordable financièrement, et qu’il s’agit d’un impératif moral.

Téléchargement: 
Poverty and Inequality