Rapport sur le développement humain 2009

Lever les barrières : Mobilité et développement humains

Les migrations, à la fois à l'intérieur et au-delà des frontières, sont devenues un thème d'une importance croissante dans les débats nationaux et internationaux, et elles sont le thème central du Rapport sur le développement humain 2009 (RDH09). Le point de départ est que la distribution des capacités à l'échelle mondiale est extraordinairement inégale, et que ceci constitue un facteur majeur d'entraînement incitant les personnes à se déplacer. Les migrations peuvent élargir leurs choix, par exemple du point de vue des revenus, de l'accès aux services et de la participation, mais les opportunités qui s'ouvrent aux personnes varient entre celles qui sont les mieux loties et celles dont les compétences et les atouts sont limités. Ces inégalités sous-jacentes, qui peuvent être aggravées par les distorsions entre les politiques publiques, sont l'un des thèmes du Rapport.

Le Rapport enquête sur les migrations dans le contexte des évolutions et tendances démographiques à la fois en termes de croissance et d'inégalités. Il présente également des expériences individuelles, familiales et au niveau des villages, plus détaillées et nuancées et examine les trajectoires moins visibles que poursuivent généralement les groupes désavantagés, telles que les migrations à court terme et saisonnières.

Il existe toute une série d'éléments d'appréciation à propos des impacts positifs des migrations sur le développement humain, à travers des possibilités telles que l'augmentation des revenus des foyers et l'amélioration de l'accès à l'éducation et aux services de santé. Selon des données supplémentaires, tout porte à croire que les migrations peuvent donner des moyens d'action aux groupes traditionnellement désavantagés, en particulier les femmes. En même temps, les risques qui pèsent sur le développement humain sont également présents là où les migrations constituent une réaction à des menaces et à un déni du choix, et là où les possibilités normales de mouvement sont limitées.

Les politiques nationales et locales jouent un rôle crucial en permettant de mieux atteindre des résultats en matière de développement humain au profit des personnes qui choisissent d'émigrer pour améliorer leur situation comme au profit de toutes celles qui sont forcées de se déplacer en raison de conflits, de la dégradation de l'environnement ou pour d'autres raisons encore. Des restrictions mises en place par le pays d'accueil peuvent à la fois augmenter les coûts et les risques des migrations. Parallèlement, des résultats négatifs peuvent apparaître au niveau des pays dans lesquels les droits civiques fondamentaux, tels que le droit de vote, l'éducation et les soins de santé, sont refusés à ceux qui se sont déplacés à travers les limites provinciales pour travailler et vivre. Le RDH09 montre de quelle manière une approche du développement humain peut représenter un moyen de résoudre certains des problèmes sous-jacents qui fragilisent les avantages potentiels de la mobilité et/ou forcent les gens à la migration.

Displacement, IDPs and Migration